La lenteur de la matière



Ta tristesse c'est la limitation dans la matière, encore et toujours.

Apprends à aimer le chemin, avec ses difficultés, chaque difficulté te permet d'avancer plus profondément.

C'est pour cela que tout est plus lent dans ces moments là, ce n'est seulement que tu avances mais tu avances profondément, tu déplaces de la terre, tu mets à jour des racines.

C'est un déplacement bien plus pénible qui vient te remuer mais qui te permet aussi une remise en question plus importante, une déconstruction plus complète.

Tu te hâtes de construire alors que tu n'as pas déconstruit avant.

Tu dois faire table rase de ta croyance avant de construire quelque chose de plus ouvert pour toi.

Et le chemin, grâce à ses obstacles te permets cela.


(canalisation de l'espace de mon coeur)

à l'affiche
posts récents